Les she-urts.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les she-urts.

Message  Satyne le Mer 20 Fév - 23:16

Les She-Urts

Il s’agit pour moi de valoriser un aspect de la société goréenne trop souvent mis à l’écart (peut-être parce qu’il contraste avec la conception trop simpliste que certains en ont). Les She-Urts s’intègrent dans cette société tout en la nuançant.

Qu’est-ce qu’une She-Urt ?

Le terme « she-urt » est l’abréviation de « She-Urt des quais ». Ce sont des femmes libres errantes, sans abri–des esclaves en fuite, des orphelines, des vagabondes, etc.- qui vivent près des canaux dans les villes portuaires. Elles survivent à base de nourriture trouvée ou volée, en mendiant, ou en se prostituant. Elles vivent là où elles trouvent de la place. Elles ne portent pas la robe de dissimulation habituelle des femmes libres, elles sont vêtues d’une tunique courte (en loques souvent).

Plusieurs détails qu’il ne faut pas négliger : une she-urt, aussi misérable soit sa vie, reste une femme libre. Elle ne tolérera pas d’être traitée comme une esclave. Les esclaves traitent normalement les she-urts comme des femmes libres et leur vouent donc un respect égal.
Les she-urts ne vivent pas isolées, elles vivent sous forme de clans. Il peut y avoir plusieurs clans de She-Urts, dans ce cas chacun a son territoire.


Tenues des She-Urts

Elles portent des vêtements faits par elles-mêmes. Des guenilles assemblées ensemble pour leur tenir chaud. Cela forme une tunique assez courte : avoir les jambes nues permet de courir plus vite et de se déplacer plus aisément. Elles vont pieds nus.

« Il y en avait six, en dehors de celle qui m’intéressait. Elles portaient des haillons de couleurs et de types différents, elles avaient de belles jambes, elles étaient toutes pieds-nus. » Les explorateurs de Gor.

Quelques citations au sujet des She-Urts

“Pendant quelques instants, derrière l’un des canaux menant aux quais, dans les environs du quais aux épices, nous vîmes quatre she-Urts. Elles étaient sur le ventre, pêchant des détritus dans le canal. » Les explorateurs de Gor, livre 13.

Une she-urt s’adressant à une autre qui essaie de chaparder quelques détritus : « Va ailleurs ! », dit la fille en haillons blancs. « c’est notre territoire ». Les autres filles, désormais, elles aussi, commençaient à l’encercler d’un air menaçant. «Va ailleurs », dit la fille en haillons blancs, « ou nous t’attacherons et te jetterons dans le canal ». Les explorateurs de Gor, livre 13.

Quelques erreurs à éviter au sujet des She-Urts

1) Une she-Urt ne se prostitue par forcément. Elle survit comme elle peut, la prostitution est donc une option pour elle. Certaines le font, d’autres non.
2) La she-urt n’a aucune haine envers les hommes. Ce n’est pas une panthère. Elle vit grâce à la charité des hommes. Si un homme se montre agressif, une she-urt fuira.
3) Une she-urt ne porte pas d’armes. Si elle trouve une arme, elle la revendra pour acheter de quoi manger. Elle peut cependant se défendre. Son but principal est de survivre tout en restant soumise aux lois de la cité (donc ce n’est pas une meurtrière ni un brigand).
3) Une she-urt n’est pas forcément une voleuse non plus. C’est comme pour la prostitution. De plus, c’est une voleuse pour survivre. Elle peut voler de quoi manger, mais pas voler de grosses sommes d’argent (son but n’étant pas d’être une criminelle).

Source : Ici



avatar
Satyne
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 29
Localisation : Au loin.
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Chimère
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-de-neige.erog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les she-urts.

Message  Neige le Jeu 21 Fév - 6:06

Pour completer les citations de Satyne :

Une fille me heurta, cheveux noirs, courte jupe marron, bras nus, pieds nus, peau brune, une fille petite et sensuelle, libre.
Nous nous promenions dans la foule, près des docks de Lydius.
Rim était avec moi, et Thurnock.
Je regardai la fille disparaître dans la foule. Elle était libre. Dans sa cité, elle ne risquait pas d’être réduite en esclavage. Elle avait sans doute grandi sur les docks et dans les impasses proches des tavernes. […]
Je savais que des filles libres, sans famille, s’efforçaient de survivre dans certains ports.
(Les Chasseurs de Gor)


Concernant les sentences pour les femmes prises pour vol :

La première fois, c'est l'oreille fendue
La seconde fois, c'est l'esclavage

« Tu as été jugée et condamnée pour vol, » reprit le Juge, « et c’est la deuxièmes fois. »
Les yeux de la jeune femme étaient emplis de terreur.
« Il est maintenant de mon devoir, Dame Tina, » conclut le Juge « d’exécuter la sentence. »
[…]
« En conséquence de quoi je te condamne, Dame Tina de Lydius, » annonça le juge, « à l’esclavage ! »

(Les Chasseurs de Gor)

Il est interessant de noter que Dame Tina de Lydius est justement une She-Urt.


.

_________________

(Illustration de Luis Royo)
avatar
Neige
La Chieuse

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Kajira
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les she-urts.

Message  oceanis le Mar 25 Mar - 12:20

Très interessant. Merci.

Justement je suis allée aussi collectée des info sur les she urt sur le fofo anglo. Port kar posséde quelques she urt.

http://www.goreanforums.com/viewtopic.php?f=19&t=718

Nous avons choisis l'option de voyager pour deux raisons:

- d abord parceque nous sommes peu nombreuses...2.
- de peur "d'harceler". Les she urt sont acceptées tant qu'elles ne dérangent pas. Si elles prennent un role trop important ou trop de présence elles finissent avec un collier. Dans sl si on joue sur une seule sim c'est inévitable. On va finir par attirer l'attention, sans compter que nos arnaques ne seront pas de vrais arnaques.

Dolores.

oceanis
Citoyen

Nombre de messages : 298
Age : 42
Date d'inscription : 12/03/2008

Feuille de personnage
Caste: She Urt
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les she-urts.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum