Un naufragé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un naufragé

Message  Chanur le Lun 17 Mar - 9:05

Chanur était bien content d'avoir décroché ce travail facile et bien payé, convoyer deux kajirae à Chiron pour les livrer à leur nouveau Maître.
Ce n'était pas sa maigre solde de garde de la cité qui l'enthousiasmait aussi il n'avait pas hésité une seconde à démissionner pour s'occupper de ce convoi, après une fois à chiron il aviserait, fini les tours de garde lassants, la vie de mercenaire sera surement plus exaltante.
Bon sang ne saurait mentir, le métis Tuchuk était avide de liverté et de grands espaces, même si il n'avait jamais encore connu que les rigueurs des camps d'entrainements et n'avait guere d'autres compétences que martiales.
Bref il embarquait heureux, respirant à plein poumons l'air marin...

Mais les caprices de thassa voulurent les choses autrement, une tempête effroyable s'abattit sur l'esquif en pleine nuit; Chanur se battit contre les elements déchainés pour constater au petit matin qu'il etait seul accroché à un bout de bois derivant au gré des eléments encore bien agités.
Après deux jours et deux nuits epuisants à dériver, épuisé, assoiffé, affamé, miracle une terre etait en vue!

C'est ainsi qu'il accosta sur l'ile de Caithris, il avait tout perdu et il ne valait mieux pas retourner à port Cos expliquer tout cela, si par miracle on le croyait il resterait catalogué comme un poissard ou un bon à rien.
Enfin après tout il etait en vie, ce n'etait déjà pas si mal; il se goinfra de tospit qui poussaient là et se dirigea en haillons vers les murailles d'une cité qui se dressait au loin.
C'est là qu'il croisa le physicien et qu'un nouveau départ commencait pour lui...

Chanur
Neophyte

Nombre de messages : 6
Age : 46
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Caste: Guerrier
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

sale journée

Message  Chanur le Mar 18 Mar - 15:36

Si la première journée en ville avait été idyllique, il n'en allait pas de même de la seconde.
Dejà mon frère Philip qui m'enmène aller chasser dans le nord, il a fallu que je ripe sur la corde d'abordage et que je tombe dans les fosses de piques...
je m'en sortait avec un pied et un avant bras transpercés, tres agréable...
Tout ca pour un camp visiblement déserté sans une proie interessante ,tout juste une kajira lacérée de coup de fouets et trop marquée pour valoir une piecette.
Je rentre boire un coup pour me remettre de mes emotions et là, une souillon se fait servir comme une ubara dans mes coussins préférés, en plus cette cochonne bave et en met partout...
Faudra que je parle à l'ubar et au tavernier, j'ai rarement vu un tel laxisme.
Après l'autre abruti qui chouine de ne pas pouvoir être armé et me fait rendre mon arc.
Que croyait vous qu'il se passe alors?
La ville qui d'habitude est le summum de la quietude et de la tranquillité, subit une embuscade de pantheres.
Evidamment je suis le seul imbécile à remarquer quelque chose ;je vais voir et je me fais sauter dessus par deux sauvages sans armes pour me defendre.
Me voila vite baillonné et saucissonné,l'autre qui me demande mes clefs, d'où elle veut que j'invente des clefs, j'avais peut etre l'air d'un garde de la ville dans ma robe et sans armes?
Voila pas que ces sauvages decident de m'enmener en monnaie d'echange, c'est bien ma veine, une sauvage qui a quelque mal a porter mon quintal decide de me balancer par dessus la muraille.
Saucissonné comme j'etais, je peux remercier les pretres rois de ne pas etre mort sur le coup dans cette chute.
en tout cas ca faisait atrocement mal , je suis tombé dans les vappes sur le coup, j'ai cru que ma nuque se brisait net et que ma derniere heure était venue.
je me reveillais , je me sentais trainé, mon ventre et ma jambe me faisaient atrocement mal; la gigasse qui m'avait balancé comme un sac se retrouvait bien embétée a tirer mon quintal, mais je n'allais pas la plaindre apres ce qu'elle m'avait fait.
Elle discutaient parlaient de choses bizarres, des kajira de notre cité les auraient aidées, je tacherai d'en apprendre plus, et d'une histoire de pierres précieuses...
Après finalement , une des leurs, guerisseuse me donna les premiers soins et me ramena a l'entrée de la cité, j'etais un poids pour elle sans guere de valeur dans cet état.
Me reste a me remettre et à en profiter pour mieux comprendre tout ce qui s'est passé...

Chanur
Neophyte

Nombre de messages : 6
Age : 46
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Caste: Guerrier
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la mort

Message  Chanur le Dim 23 Mar - 23:11

En quelques jours il en avait appris de belles à observer et ecouter ce qui se passait dans la cité.
La cité etait un vrai moulin, l'ubar fermait les yeux pour ne les rouvrir que sur ses kajirae.
Les pantheres qui entraient avec grappin ou non suivant que leur amant leur pere ou autre ne leur ouvre ou pas les portes; les she urt reçues en grande pompe dans les tavernes, les femmes libres qui embrassaient leur compagnon ou leur kajira en pleine place publique; les ambassadrices qui s'occuppaient plus du sort des sauvages que des citoyens, les kajiras laissées à l'abandon qui attendaient d'être eduquées.
Le jeune homme eut le tort de vexer le capitaine de la cité en faisant etat de ce qu'il avait vu, naturellement le capitaine le provoqua en duel sentant son honneur menacé.
Le duel eut lieu quelque jours après, Chanur se defendit comme il le put contre le capitaine experimenté mais perdit le combat.
Le capitaine fou de rage lui criait des choses qu'il ne comprenait pas alors qu'il etait encore sonné de l'apre combat qui s'etait déroulé, puis il se mit a faire tournoyer son épée et à le trucider.
Ainsi mourut ce pauvre guerrier trop curieux, et qui se posait beaucoup trop de questions... la cité allait pouvoir reprendre son traintrain sans lui.

Chanur
Neophyte

Nombre de messages : 6
Age : 46
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Caste: Guerrier
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un naufragé

Message  gabiebeaumont le Lun 24 Mar - 10:53

Chanur a écrit:En quelques jours il en avait appris de belles à observer et ecouter ce qui se passait dans la cité.
La cité etait un vrai moulin, l'ubar fermait les yeux pour ne les rouvrir que sur ses kajirae.
Les pantheres qui entraient avec grappin ou non suivant que leur amant leur pere ou autre ne leur ouvre ou pas les portes; les she urt reçues en grande pompe dans les tavernes, les femmes libres qui embrassaient leur compagnon ou leur kajira en pleine place publique; les ambassadrices qui s'occuppaient plus du sort des sauvages que des citoyens, les kajiras laissées à l'abandon qui attendaient d'être eduquées.
Le jeune homme eut le tort de vexer le capitaine de la cité en faisant etat de ce qu'il avait vu, naturellement le capitaine le provoqua en duel sentant son honneur menacé.
Le duel eut lieu quelque jours après, Chanur se defendit comme il le put contre le capitaine experimenté mais perdit le combat.
Le capitaine fou de rage lui criait des choses qu'il ne comprenait pas alors qu'il etait encore sonné de l'apre combat qui s'etait déroulé, puis il se mit a faire tournoyer son épée et à le trucider.
Ainsi mourut ce pauvre guerrier trop curieux, et qui se posait beaucoup trop de questions... la cité allait pouvoir reprendre son traintrain sans lui.

Domage de mourrir si vite mais si tu refais un Guerrier pense à passer à FAYOUM, tu as une chance de vivre plus longtemps Wink
avatar
gabiebeaumont
Citoyen

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Marchand Jek Galicia
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un naufragé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum