Le tournoi de Vectis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le tournoi de Vectis

Message  Grazio le Mar 18 Mar - 16:37

A peine arrivés sur le quais de la ville, le son de mon dialecte parvenait jusqu'à moi et envahissait mes oreilles allant jusqu'à mes lèvres, leur donnant une expression de joie. Le tarn était énorme, et magnifique, il se posa en douceur sur cette petite place, rangeant ses immenses ailes et se redressant d'une manière si fière et si spécifique à leur espèce. Elisa était attachée sur la nuque de la bête et semblait toujours encore émerveillée par le voyage effectué. Je sautais au sol, et détachais mon esclave avant de la faire glisser à mes genoux, position qui
lui était si naturelle. Elle tendait son cou réclamant comme à son habitude sa laisse, chose que je lui mettait systématiquement lorsque nous étions en lieu à peu près sûr. Je faisait partir le tarn afin qu' il s'éloigne suffisamment de la ville. J'ajustais mes arbalètes resserrant les liens autour de mes cuisses et nous voilà partis vers la place de la ville de Vectis afin d'y rencontrer l'Ubar Albert ainsi que mes futurs adversaires.

Mon dialecte chantait dans ma tête et mon esclave bavarde avait fait d'énormes progrès à le parler. Je m'amusait à la reprendre de temps en temps. Albert était heureux de me voir, l'ayant aidé à se libérer des geôles des panthères des îles du Péril. Mon corps était encore douloureux des combats livrés dans les jours précédents, et l'huile que m'avait appliqué Elisa faisait son effet doucement. L'ubar nous convia à rentrer dans sa taverne remplie de combattants de kajiras et de belle musique.

J'étais assis au coté du ubar, lui même entouré de trois esclaves. Le bruit semblait s'unir en une masse uniforme rythmée par les danses des kajiras de plaisir, des conversations un peu enivrée par le paga, et de cette musique devenue maintenant entêtante. Je restais silencieux
faisant boire la plus grande partie de mon paga à elisa, elle savait sans lui dire que je voulais être prêt.
Cette petite parlait sans cesse, c'était sa seule manière de me déplaire, car à part cela elle m'obéissait au doigt et a l'oeil, au sens premier de l'expression. Je me vois encore lui dire: elisa je ne suis comme personne, sache le, je suis goréen et pas seulement avec les femmes comme la plupart des maîtres, moi je le suis aussi avec les hommes, il m'est naturel d'avoir de l'ascendant sur une esclave, ces deux doigts pourrait te briser la nuque tel une brindille séchée par le soleil, je n'aurais aucun remord à le faire, alors file droit et représente ton Maître en tous moments esclave, sinon ta vie perdra de sa valeur à mes yeux. Elle restait kajira et parfois il fallait la faire dormir attachée au pied de mon lit dans une position humiliante, une entrave à la bouche, afin qu'elle se souvienne de sa place.

Je sortais de mes pensées, lorsque j'entendis une phrase m'étant destinée sans pouvoir en individualiser son auteur, "Il est bien silencieux l'invité, même trop, cela doit vouloir en dire long", je relevais la tête et redressait mon torse nu, couvert d'un seul pan de mon écarlate, répondant à l'assemblée par un sourire carnassier. Mon regard se posa sur l'ubar: "Qui est le premier prix ?". L'ubar se recula un peu laissant apparaître une très jolie kajira, au corps bien fait, dont le nadu était appétissant, "C'est elle" me lança t il. Je la détaillait avec précision m'attardant sur les détails pouvant susciter du désir chez moi, et elle, elle se sentait fouillée et mesurée par mon regard précis et incisif. Je finit par reprendre ma place d'invité discret. Une kajira de plaisir pour premier prix, quel ironie du sort. Comment vouloir ce que l'on a déjà, Elisa savait s'occuper de moi car elle me connaissait et anticipais chacun de mes désirs. Après tout je suis chez des alliés, il serait mauvais ton de gagner ce tournoi, et puis je ne voudrais ternir d'aucune jalousie éventuelle le dévouement et la soumission totale de ma petite.
L'arc de Larrion Rhode était mis en deuxième prix, je repartirais avec. Larrion était un très vieil ami. Lui aussi semblait distant et réservé.
Il était mon seul vrai rival ici. Nos regards se croisaient pleins d'ironie et de défis. Le rendez-vous étais pris.

L'ubar se releva en nous demandant de le rejoindre à l'arène.

Les combats s'enchaînèrent entre les 11 participants.

Je sautais du mur de l'arène en atterrissant dans le sable de cette enceinte circulaire, ce sable si fin mis pour absorber le sang des combattants avait été foulé par plus d'un de mes valeureux frères. Face à moi se trouvait Larrion. Nous avions tous deux fait en sorte d'être au rendez-vous pris, le duel final. Le trône de l'ubar surplombait la scène et autour de lui ne restait plus que les kajiras, dont Elisa, qui me regardait en frottant ses petits points pour me donner du courage de manière discrète. Je lui lançait un sourire en faisant tomber mon écarlate au sol. J'avais choisit le coté où le soleil m'éblouierait le plus, non pas que j'étais sûr de le battre, mais surtout parce que j'étais sûr de vouloir
perdre cette finale. Je faisait glisser mes pieds et les enfonçaient lentement dans le sable, tout en dégrafant mon arbalète de ma cuisse. Larrion semblait moins confiant qu'auparavant. L'ubar décomptait jusqu'au fameux "Via" ou nous devions décocher nos traits et carreaux. Le signal fut donné, et je me trouvais à moitié assommé dans le sable quelques minutes après. Larrion avait été vif, précis, sans pitié, comme je l'aurais été. Je repris très vite mes esprits et vit son avant bras s'avancer pour me relever, un sourire aux lèvres. Sourire que je lui rendait bien volontiers. Nous nous fîmes la promesse tous deux de combattre côte à côte tels les frères que nous étions avant que l'ubar vienne remettre les prix.

Je repartis de la ville, l'arc de Larrion au dos, mes arbalètes rangées dans ma besace. Je lisait dans les yeux d'Elisa la satisfaction qu'elle éprouvait de me voir repartir qu'avec cet arc. Ce fut pour moi mon premier tournoi.
avatar
Grazio
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 39
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Guerrier
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum