Le monde de Gor - Explication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le monde de Gor - Explication

Message  Neige le Mar 6 Mai - 13:24

Ce n'est qu'une ébauche, je developperai au fur et à mesure.


Le monde de Gor est un melting-pot de plein de cultures.

Gor est un monde brut, dur et basé sur la domination de l’homme. C’est généralement la loi du plus fort qui prime sur Gor. Pour vous faire une idée, c’est un peu comme Conan mais sans magie et avec l’esclavage à la place. Gor est aussi un monde très codifié et hiérarchisé.

Gor est contrôlé par les Prêtres-Rois qui jouissent d’un statut divin. La quasi-totalité des habitants de Gor croit qu’ils sont immortels. Tous les goréens savent que les Prêtres-Rois existent mais ils n’ont aucunes idées de ce à quoi ils ressemblent. Les Prêtres-Rois ne quittent pas le nid, leur demeure dans les Monts Sardar, une immensité sauvage où nul homme ne pénètre. Un lieu sacré, dans l’esprit de la plupart des goréens qui est tabou et périlleux dont personne n’est jamais revenu.

Les Prêtres-Rois limitent la technologie sur Gor, les armes sont contrôlées à un point tel que les instruments de guerre les plus puissants sont les arbalètes et la lance. En outre, il n’y a aucun transport mécanique ni matériel de communications ou appareil de détection comme le radar et le sonar, ce pendant, la boussole indiquant les Monts Sardar (et non le Nord) et sextant existent.
Par contre, en matière d’éclairage, de logement, de techniques agricoles et de médecine, les goréens sont relativement avancés.

L’homme Goréen est fort et robuste. La pesanteur moindre de Gor permet des mouvements beaucoup plus important que sur Terre ce qui rend les hommes de Gor beaucoup plus impressionnant.
L’homme goréen est intransigeant sur ce qu’il veut et luttera pour obtenir ce qu’il désire sans concession, et ce qu’il convoite le plus, c’est la femme. Mais, il y a deux choses qui sont aux yeux des goréens très importante : sa pierre de foyer et sa Caste.

La Pierre de Foyer est un symbole représentant la demeure d’un goréen. Chaque goréen a une pierre de foyer. Un citoyen fait de la Pierre de Foyer de sa Cité la sienne.
Un goreen qui perd sa pierre de foyer devient un banni, cela ne signifie que pour autant qu’il perd sa caste. Ce pendant, ils ne sont pas vraiment les bienvenus dans les cités et sont plutôt mal vu.

La Caste pour un goréen est fondamentale, avoir une Caste, c’est honorifique et glorieux, perdre sa Caste est un déshonneur.
Chaque Caste a ses Codes et ses couleurs, et doivent être honorés par les membres de la Caste. Si un membre ne les respecte pas, il se déshonore et perd sa Caste.
La structure de Caste est relativement immobile mais pas figée et à l’intérieur même d’une Caste, il y a des divisions et des grades. A l’origine, un enfant aura la Caste de son père. S’il montre, pendant sa scolarité, qu’il peut s’élever au-dessus de sa caste, il lui est permis de le faire. De même, si un enfant ne fait pas preuve de l’aptitude qu’on attend de sa caste, qu’elle soit, il est déchu de cette caste. Les Castes sont hiérarchisées, on ne peut que s’élever aux sien du système de Caste.
Certaines raisons de la perte de sa caste peuvent justifier le statut de hors la loi et se faisant, est justiciable d’empalement : Un homme qui refusait d’exercer son métier ou essayait de changer de statut sans le consentement du Conseil des Hautes Castes.
En dehors du système des castes, il n’existe, pour l’esprit goréen que trois statuts : esclave, hors-la-loi et Prêtre-Roi. Un hors-la-loi n’a pas forcement perdu sa caste mais un homme sans caste est forcément un hors-la-loi. On peut aussi devenir un hors-la-loi par la perte de sa pierre de foyer.

Sur le plan des connaissances, une distinction entre les Hautes et les Basses Castes est faite. On enseigne aux Hautes Castes ce que les gens croient en général, il s’agit de la Première Connaissance, puis ce qu’ils sont censés savoir : La vérité, la Seconde connaissance.
Les enseignements de bases ne sont guère plus que les Codes des Castes – des recueils de préceptes dont l’origine se perd dans la nuit des temps.
Les Scribes sont, évidemment, les lettrés et les clercs de Gor. Quant aux questions religieuses, elles sont le domaine jalousement réservé de la Caste des Initiés.
La majorité des Hautes Castes, ainsi que les riches familles n’appartenant pas à une Haute Caste savent lire et écrire. Les guerriers, ce pendant, ne s’intéressent pas à ce domaine d’enseignement, privilégiant le maniement des armes.

Sur un plan général, les Goréens ont coutume de ne pas révéler facilement les noms. Pour eux, en particulier dans les Basses Castes, ils ont fréquemment un vrai nom et ce qu’on appelle le nom coutumier. Souvent, seuls les plus proches parents connaissent le vrai nom. Les Hautes Castes jugent cette superstition sans fondement et utilisent leurs propres noms le faisant suivre la plupart du temps par le nom de leur ville. Le nom de famille quant à lui, n’a pas du tout la même valeur que sur terre, voir il n’en a aucune.

Sur le plan économique, la base de la vie goréenne était le paysan libre, qui constituait peut-être la caste la plus basse mais sans aucun doute la plus fondamentale.

Les goréens sont malgré les apparences des grands fêtards, ils vivent très souvent dehors et aiment organiser des festins pour la moindre occasion. Tout est bon à faire la fête.
avatar
Neige
La Chieuse

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Kajira
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum