Satyne, de l'Insaisissable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Satyne, de l'Insaisissable.

Message  Satyne le Sam 2 Fév - 23:32



Ô vierges, ô démons, ô monstres, ô martyres,
De la réalité grands esprits contempteurs,
Chercheuses d'infini, dévotes et satyres,
Tantôt pleines de cris, tantôt pleines de pleurs,




Ces chroniques sont sombres et teintées de légende. Elles sont fondées sur des rumeurs. Leur socle est fragile, nul ne saurait le contester.



On dit qu'elle serait Miria, la fille de la tristement célèbre
Alna-Ouna - panthère solitaire et assassin hors-caste particuliérement douée - morte
il y a quelques ans de cela (An 10120 Constata Ar). Sa prétendue
mère était surnommée "le fléau de Schendi" car c'est dans la région
de ce port qu'elle sévissait. Elle était particuliérement redoutée, ancienne
esclave de passion devenue Ubara en usant de son charme venimeux, elle aurait
ensuite pris la fuite avec ses deux filles -qui étaient aussi celles de l'Ubar,
de surcroit- et commença à vivre dans la jungle. Alna-Ouna aurait élevé ses
filles d'une manière particulière - aucune preuve ne le confirme- les formant
aux différents arts des kajirae, des armes, leur enseignant l'écriture et des
rudiments de médecine. Finalement, une ligue se forma contre cette femme qui
défiait la nature. Pressentant son heure venir, elle se donna la mort par le
poison. Ses filles avaient toutes les deux disparu. On les fit chercher, car
ces deux créatures étaient d'une beauté rare et très convoitées, mais on ne les
retrouva pas.

On ignore comment elle parvint la-bas, mais il semble que
Miria soit atterrie à Tarnburg, amnésique. Elle y devient fille de cité. Le nom
de Satyne lui est donné, elle ne le reniera jamais, ce nom d'esclave.
Elle se serait rapidement enfuie pour rejoindre un groupe
de pirates, les wolfsabers. Il semblerait qu'elle ai, pendant cette période
hors-la-loi, retrouvée la mémoire. Elle n'en aurait parlé à personne. On parle
de diverses rencontres troubles, de liaisons avec des pirates. Mais il apparait
qu'elle ne transgresse jamais la promesse de virginité éternelle faite à sa
folle de mère. Elle aurait aussi mené des recherches pour retrouver sa soeur,
en vain. A la suite d'un drame - sa capture par un Ubar : les panthères
voisines sont venues la délivrer - elle quitte les pirates et rejoint un clan
de panthères. Encore une fois elle crée des liens dont il reste peu de traces.




Cette période obscure car totalement en dehors des lois
s'achève avec sa capture par son ancien capitaine dont elle s'éprend. Malgré sa
sauvagerie et son goût de la liberté, elle devient docile, par passion. Cette
période est considérée comme l'une des plus sereines de sa vie. Au détail près
que son maître est désormais assassin : cela complique légérement les choses.
C'est à ce moment qu'elle rencontre un être qui va changer sa vie, et qui,
dit-on, en modifiera le cours, par son apparition : Neige, une kajira. Elles
deviennent inséparables et le maître de Satyne aurait accepté de prendre Neige
-qui était alors fille de cité à Caithris- à sa chaîne. Mais le bonheur fut de
courte durée : il disparait, abandonnant les deux esclaves sur l'île de
Caithris. Un proche accepte de devenir leur propriétaire, leur évitant ainsi
les graves problèmes des kajirae sans maître. Elles vivent sereines sous sa
protection, insolentes et charmantes, pleines d'esprit et de malice, rieuses et
narquoises, elle deviennent de véritables terreurs. On dit qu'un amour sans
faille les unissait. Le temps s'écoule, puis un conflit éclate entre les
kajirae, leur maître et la compagne de celui-ci. Il leur rend la liberté.

Déçues par ceux qui les ont possédées, les deux amies se
font intégrer dans la caste des musiciens, l'une jouant du czehar et l'autre de
la flute. Elles profitent de cette période pour se ressourcer, savoir ce
qu'elles veulent vraiment. Cette période est interrompue par une soumission
contrainte à un guerrier ayant surpris Neige, se baignant nue. Satyne l'aurait
suivie. Mais elle aurait rapidement repris sa liberté, filant dans les forêts
du Nord et s'alliant à un groupe de panthères. Elle réalise vite que son ancien
maître ne tient pas à récupérer une esclave ayant si soif de liberté. Elle
aurait beaucoup voyagé pendant cette époque, devenant voleuse après un petit
passage à Port Kar. Son visage serait marqué. Ensuite elle serait devenue l’un
des chefs des voleurs d’Heriolfr la Glaciale. Elle aurait eu à nouveau des
relations avec son maître précédent, ainsi qu’avec Neige. Il s’appellerait
Mallick et elle en serait éprise. Mais il semblerait, qu’à ce jour,
l’insaisissable ai disparu. Et l’on murmure, qu’elle veille désormais sur la
progéniture de sa sœur, au fond de la jungle de Schendi, non loin de l’austère
tombeau de leur mère. Nul ne s’aventure cependant jusqu’aux tréfonds de cette
jungle dense et peut-être que ce sont là des rumeurs infondées. Certains disent
qu’elle est tout simplement morte.




Vous que dans votre enfer mon âme a poursuivies,
Pauvres soeurs, je vous aime autant que je vous plains,
Pour vos mornes douleurs, vos soifs inassouvies,
Et les urnes d'amour dont vos grands coeurs sont pleins !

Extraits des "Femmes damnées" de Baudelaire (Les
fleurs du mal)
Illustrations de Luis Royo.
avatar
Satyne
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 29
Localisation : Au loin.
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Chimère
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-de-neige.erog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum