Nérissa, de la mélancolique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nérissa, de la mélancolique.

Message  Satyne le Sam 2 Fév - 23:40



Je sais que ton coeur, qui regorge
De vieux amours déracinés,
Flamboie encor comme une forge,
Et que tu couves sous ta gorge

Un peu de l'orgueil des damnés


Ces chroniques sont tristes et ont un parfum de spleen. Elles sont fondées sur
des rumeurs. Leur socle est fragile, nul ne saurait le contester.

On dit qu'elle est Nérissa, première fille d'Alna-Ouna et sœur aînée de la
sombre Miria. Son enfance fut semblable à celle de sa sœur, si ce n'est qu'elle
passa les deux premières années dans un cadre totalement différent. Elle
aurait, contrairement à sa sœur, connu son père. Cependant la suite ressemble
énormément, et il semble que les deux sœurs ne soient devenues semblables.
Pourtant on parle de différences marquantes : Nérissa aurait les yeux d'or
fondu, comme sa mère. Quoi qu'il en soit, le jour du suicide de sa mère,
souhaitant échapper aux hommes qui allaient vaincre, elle avait disparu, comme
sa sœur. On imagine qu'elles sont parties ensemble. On ignore ce qui a pu les
séparer.





Le fait est que Nérissa aurait été retrouvée à Rovere, aussi amnésique que sa
sœur, si ce n'est qu'elle se souvenait de son nom : unique marque d'un passé si
particulier qui n'était plus vraiment sien. L'homme qui l'a trouvée ce soir la
aurait fait d'elle sa kajira. On raconte qu'il est très vite tombé éperdument
amoureux de cette femme qui pourtant le dédaignait. Il semblerait en effet que
la belle aie en elle une profonde et incurable fureur. Certes, elle jouait à
merveille son rôle mais ne se privait pas, lorsque celui qui la possédait se
sentait obligé de l'exiger, de lui manifester son mépris. Mépris qu'il peine à
supporter. Il lui aurait offert la liberté en tant que sa libre compagne. On
murmure, ô scandale, qu'elle aurait refusé. Furieux, il lui aurait rendu la
liberté, la laissant livrée à elle-même.

On ignore par quel moyen, mais il s'avère que la belle serait ensuite devenue
she-urt à Port Kar. Elle survit avec difficultés, mais sa vive intelligence et
sa beauté sauvage deviennent de véritables armes. Des ennuis avec une she-urt
de port Kar l'auraient cependant poussée à fuir.




A nouveau, elle serait retombée sous l'emprise d'un homme, dans la lointaine
île de Caithris. Ô terribles prêtres-rois ! Pourquoi réunir les deux enfants du
fléau ? On dit qu'au bout d'un temps, sa soeur l'aurait retrouvée, lui faisant
récupérer la mémoire par la même occasion. Ne serait-ce qu'un mythe pour donner
un bel achèvement à l'histoire ? D'autres disent qu'elle serait morte après son
départ de Port Kar. Ceux qui penchent pour la survie de la belle murmurent
aussi qu'à nouveau l'homme qui la possédait lui aurait aussi donné son cœur et
qu'au bout d'un temps, elle lui aurait enfin donné le sien en échange. On dit
que cet homme était le présent Ubar de Caithris la Magnifique. Elle aurait
porté de lui une fille et un garçon qui naquirent le même jour, loin de
Caithris et du père. L’Ubar, en choisissant en effet de prendre une libre
compagne, aurait profondément blessé Nérissa. Celle-ci, après de nombreux
drames, aurait pris la fuite. Comme sa sœur, elle a, pour le moment, disparu,
les deux nourrissons avec elle. Morte ? C’est possible. Mais mieux vaut
croire qu’elle élève les fruits de cet amour tragique, près de sa moitié, dans
l’ombre des arbres de Schendi.




Tu ne pourras, esclave reine
Qui ne m'aimes qu'avec effroi,
Dans l'horreur de la nuit malsaine,
Me dire, l'âme de cris pleine :
" Je suis ton égale, Ô mon Roi
! "




Extraits des "Madrigal triste" de Baudelaire (Les fleurs du mal)
Illustrations de Luis Royo.
avatar
Satyne
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 29
Localisation : Au loin.
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Chimère
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-de-neige.erog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nérissa, de la mélancolique.

Message  Enkham le Sam 2 Fév - 23:58

(( je répond ici, mais l'un comme l'autre j'adore tes récits Smile et très bon choix pour les illustrations Very Happy ))

_________________
Enkham Falcon
Guerrier Tajuk
avatar
Enkham
Admin

Masculin Nombre de messages : 995
Age : 35
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 26/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Guerrier
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur http://caithris.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nérissa, de la mélancolique.

Message  Rohana le Mar 5 Fév - 15:03

((hihihi, Royo rules!)) Laughing

Rohana
Citoyen

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Physicien et marchand d\’esclave, officiant comme tavernier
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nérissa, de la mélancolique.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum