Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Sita le Mer 13 Mai - 16:18

Toujours dans l'optique de mieux comprendre ce rôle. Je lisais une conversation à ce sujet ailleurs aussi je suis curieuse de connaître votre avis sur la question.

Que pensez vous des Femmes Libres de Gor SL jouées, pour vulgariser comme "méchantes" ? Je parle de celles qui sont jouées fières, hautaines et parfois odieuses. Celles dont la langue est acérée, qui sont parfois cruelles envers les esclaves, qui les menacent ou qui n'hésitent pas à les punir pour la moindre erreur ?
Il n'est pas rare d'observer des femmes libres à la langue trop pendue se voir menacer du collier sur certaines sims. Des hommes qui par exemple diront 'Change de ton ou je vais te passer le collier femme !' Une tel comportement (qui me semble être le plus 'plausible' envers les esclaves pour une femme libre) peut-il vraiment la mener au collier ? Ou sera-t-elle plutôt punie par son compagnon ?

En somme... Préférez vous les femmes libres 'désagréables' ou leur version plus 'douce' ? Jusqu'où peuvent-elles aller ? Quelles peuvent être les conséquences pour une femme libre trop arrogante ?
avatar
Sita
Voyageur

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 10/03/2009

Feuille de personnage
Caste: Scribe Magistrate
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  marieko le Mer 13 Mai - 18:56

De mon point de vue, une femme libre "acariâtre" est tout à fait plausible, même avec les males… Tout dépend de son statut, de sa caste. La boulangère a moins de poids que l'ubara ou la scribe, ou la "healer"… Un guerrier qui voudrait collarer une médecin parce qu'elle le prend un peu de haut serait le dernier des imbéciles (ce qui est parfois un pléonasme).
vis-à-vis des kajirae, toutes les libres sont désagréables… Logiquement.
avatar
marieko
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 1872
Age : 42
Localisation : quelque part en France
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Caste:
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Sita le Jeu 14 Mai - 12:44

Oui voilà, c'est un peu comme ça que je le voyais aussi. Tout dépend de la caste et de la position. Après il faut aussi que ça serve le personnage, s'il elle est "méchante" pour être méchante ou parce qu'OOC elle l'est aussi, ça n'a pas grand intérêt. Je le vois plus comme naissant de la frustration.

Je me demandais aussi. Que se passe-t-il si un homme l'offense ? Est ce qu'elle peut faire une scène ? S'énerver, ce genre de choses ?

Mais je reste très curieuse (OMG on dirait Carla Bruni XD) du modèle que vous préférez personnellement. ^^
avatar
Sita
Voyageur

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 10/03/2009

Feuille de personnage
Caste: Scribe Magistrate
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Watanabe le Jeu 14 Mai - 13:17

de ce que j'ai compris. Les femmes libres qui prennent de haut un homme libre prennent un risque.

Soit, elles ont des appui car elles sont d'une famille puissante qu'on a pas envide faire chier et donc on accepte jusqu'à un certain point. Ca reste dangereux.

Soit la femme libre n'est pas d'une famille crainte, lance ses remarques acerbes et c'est interprété comme une envie de recevoir le collier. une femme qui hurle de colère sur un homme, c'est comme si elle anonçais à tout le monde "Par pitié, asservissez-moi pour qu'enfin je découvre les joies de la servitudes à vos pieds". un peu comme se balader le nombril à l'air, entrer dans la taverne sans y avoir été invitée... Etre de la caste verte ne proitège pas du collier, il protège des attaques en général... Sinon, une caste verte qui se dévoile en publique est sensé finir à genou avant la fin de la journée.

il parait que souvent une femme libre est acariatre car elle n'est qu'un ventre destinée à la reproduction. Son libre compagnon s'éclate au lit avec ses esclaves, alors qu'elle est là pour se faire engrosser. Ca aide pas à l'épanouissement.
avatar
Watanabe
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 516
Age : 41
Localisation : Région parisienne, France
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Caste: scribe disparu...
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  marieko le Jeu 14 Mai - 13:42

Je ne suis pas trop d'accord avec toi Wata. Une femme libre (respectueuse des normes) a tout à fait le droit de s'insurger contre un mâle. Ce n'est pas de l'arrogance ou la recherche du collier. Un garde de la cité peut avoir de l'ascendance sur la boulangère, mais pas sur des femmes des hautes castes. Il lui donne de la "lady" ou "dame" et il accepte ses remarques même si elles sont désobligeantes. Le guerrier qui ne pense qu'à "collarer" les femmes libres qui passe à sa portée, ce n'est pas très goréen non plus. Quant à collarer le collier à une soignante qui se serait dévoilée, ça dépend du contexte. Mais faut pas pousser non plus. Les médecins sont d'une caste supérieure aux guerriers. Elles sont donc protégées. Ça ne veut pas dire qu'elles peuvent faire n'importe quoi.
Après, il y a des degrés évidemment. Une lady se comporte en lady. Si elle fait un "doigt" au guerrier qui passe, elle prend un risque. Le probleme, il me semble (je peux me tromper), c'est que les guerriers ont tendance à regarder le profil de la "dame" avant. Je m'explique. Je viens à Caithris, voilée, correctement habillée. Bien sûr, j'ai mon franc parler. Je croise un guerrier. Sa première réflexion à mon égard est clairement "sexuelle". Je l'envoie sur les roses (en rp). La suite est tracée d'avance. Pas très très logique… sauf si on regarde mon profil qui n'est pas celui d'une "dame".
avatar
marieko
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 1872
Age : 42
Localisation : quelque part en France
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Caste:
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Hyppolite le Jeu 14 Mai - 13:55

Je sais pas sur Gor mais, dans la réalité, on est méchant quand on souffre. Les femmes prétendues libres de Gor souffrent le martyre. Tout juste bonnes à pondre et à bosser comme des bètes de charrue pour un homme au coeur de pierre qui lui préfère cent fois sa pétasse en soies rouges et ne se gène pas pour le dire tout haut, sans personne à qui confier leur douleur dans un monde ou la compassion est considéré comme un déshonneur pour celui qui la donne comme pour celui qui la reçoit, perpétuellement en guerre contre elles même dans une société ou le sexe ne peut signifier autre chose que la soumission de la femme à l'homme... ouais, il y a de quoi devenir acariâtre.
Je vois au moins trois raisons pour elles de haïr les esclaves. D'abord, la jalousie. Ensuite, elles sont à portée de haine contrairement aux hommes. Enfin, ce qu'on hait chez les autres n'est jamais que le reflet de ce qu'on hait en soi même, et les femmes libre surtout de haut rang apprennent à haïr et à mépriser leurs pulsions sexuelles.

Norman justifie la façon dont les femmes sont traitées sur sa planètes avec deux arguments récurrents. D'abord l'argument du violeur "au fond elles aiment ça", ensuite l'argument de la pseudo-justice. Les femmes qu'il décrit, comme les masques d'argent de Tharna ou l'esclave de chambre dans les Sardar sont des salopes innomables dont on est tenté de penser... pardon, dont on SERAIT tenté de penser si c'était bien écrit, qu'elles n'ont que ce qu'elles méritent. D'autant que, comme par magie, le collier les rend humaines.

Maintenant, dans la réalité, il y a des gens dont Norman ne parle pas. Des justes, qui ont au coeur un noyau dur de vrai courage et de vraie clairvoyance imperméable à la bassesse. Ils pensent aux autres comme à des humains pareille à eux mêmes et sentent leur douleur derrière leur méchanceté et leur arrogance apparente. Ils ne se laissent pas, ou plus aller à la haine, ni au mépris ou à la cruauté gratuite, quoi qu'ils subissent. Ces gens là aussi sont capable de penser aux rapports humains autrement que comme des rapports de force. Ils ne sont pas nombreux, mais juste assez pour constituer une petite étincelle d'espoir sans laquelle la terre ressemblerait certainement à Gor. En général, ils sont considérés comme des hypocrites ou des lâches par ceux qui ont besoin, pour se supporter, de croire que tout le monde est aussi pourri qu'eux, mais ils sont là quand même, comme un contre-exemple en mathématique qui suffit à foutre en l'air le théorème.
avatar
Hyppolite
Citoyen

Nombre de messages : 284
Age : 35
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Caste:
Localisation:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  gabiebeaumont le Jeu 14 Mai - 19:20

Pour t'aider Sita je copie là bonne notecard de Payne sur les femmes libres :


Tiiiiinnn tinnnn tinnnn TIN TIIIN!! *générique!*
J’avais dit que je le ferai, je trouve le courage de me remonter les manches, et je le fais!

Pooouuuur la première fois sur vos écrans...Herm non, ça c'est autre chose.. Pour la première fois, je vais enfin faire une note sur les femmes libres de Gor!

Un rôle qui n'a ni la place qu'il mérite, ni souvent suffisamment décrit et expliqué pour être joué comme il ce doit. De ce fait, beaucoup sont révulsé à l'idée de jouer une FW comme on dit (en bon français, je dirait donc FL) et préfèrent devenir Kajirae, Panthères, hors la lois et femme pirates. J'ai toujours trouvée que c'était un gâchis monumentale, et ayant personnellement l'immense plaisir de jouer des FL de tout genre depuis un sacré bout de temps, j'ai décidée de faire honneur à ce rôle qui m'a fait aimer Gor depuis si longtemps, ce qui tient du miracle aussi quand on voit ce que certaines personnes en font!
Je ne suis pas une experte, je ne suis pas une visionnaire, je pense juste que depuis le temps, j'ai assez bien compris les mécaniques de ce rôle qui est l'un des plus mal comprit du jeu. Je serait terriblement franche, et je risque peut être de vous en dégoûter davantage, mais au moins vous saurez tout! ..Enfin, vous saurez ce que je sais hein, donc c'est relatif..

Tout ce qui sera dans cette note, en effet, sera trés relatif, puisqu'il s'agit de MES conclusions, faite avec le temps et en me servant de la logique. C'est en prenant une tradition, et une autre, et une autre, et en tissant la toile de la logique sur un sujet, que l'ont peut se rapprocher de quelque chose de convenable et surtout, de plus réaliste à l'univers où l'on joue. Pas en se contentant de lire les bouquins et d'en sortir seulement ce qu'on veut comme citation. (D’autant plus que les bouquins se contredisent parfois entre eux..) Les livres de Papy Norman ne sont pas une bible pour moi, mais un guide d'aide. Norman, d'autant plus, c'est inspiré de beaucoup de civilisation donc...
Bref, j'espère que cela vous aidera. Vous avez tout à fait le droit de penser le contraire, comme je le dit toujours : tout les arguments se valent, du moment qu'on peut les prouver logiquement Smile


1. Le B-A-BA.
2. La naissance et L'éducation.
3. Le mariage Goréen : La libre compagnie
4. Le Devoir d'une épouse.
5. Le Devoir d’une mère.
6. Les rapports à l'amour et au plaisir.
7. Un pion sur l'échiquier - La vie des jeunes FL riches.
8. L'éducation spéciale : Les occupations et les loisirs.
9. LE RESPECT (important!!)
10. Le regard des femmes libres par rapport aux esclaves, aux panthères et aux hors la loi/pirates.
11. Habillement, parfums et coiffures.
12. Les FL et le combat (dague, poison, chasse)
13. Le rappel des interdits (Important)
14. Indépendante, veuve et chef de famille.
15. Fin



Pour comprendre le rôle de la femme libre, il faut se demander déjà pourquoi il y en à. Question trés conne, semble il, mais qu'on ne se pose pas assez, après tout, les hommes de Gor pourrait se contenter d'avoir juste des esclaves. Seulement voilà, si ils gardent des femmes libres, c'est pour un aspect trés important de la culture goréene : La descendance.
Lorsqu'une esclave accouche, son enfant devient esclave automatiquement. Pour avoir des enfants libres, les hommes goréens doivent tout simplement les avoir avec des femmes libres. Logique. La procréation, et la pérennités de la caste est le rôle, que dit-je, la responsabilité première des femmes libres. Si on suit les statistiques des bouquins (trés controversés, d'ailleurs) on calcule qu'a peu prés 80-90% des femmes de Gor sont des femmes libres... étrange, sachant que sur SL, c'est plutôt 10-20% des personnages féminins goréens, qui en sont. La femme libre est aussi une travailleuse, elle aide son époux dans son métier, dans les limites imposées aussi à une femme. Une phrase d'ailleurs, provenant des livres, dit qu'une ville pourrait exister sans esclaves, mais pas sans femme libre. Cela fait sourire, mais c'est car sur SL, nous ne gérons pas nos villes de manière trés trés réaliste, aussi ce manque ne se fait pas sentir...J'espère qu'une fois cette note lue, vous changerez d'avis là dessus. Mais passons à la suite, une chose à la fois!


2. La naissance et L'éducation.


Les femmes libres sont trés fières de l'être, il faut dire que les pauvres ont difficilement d'autres choses pour pouvoir frimer, si j'ose dire. Dés la naissance, il y a une sélection naturelle -qui est commune aussi pour les hommes, précisons. Naître une fille sur Gor, même libre, n'est pas un Sésame pour la liberté : dés la naissance en effet, les parents décident si ils garderont l'enfant, ou le revendront comme esclave - choses qui n'est absolument pas choquant pour les Goréen . Les bébés vendues rapportent peu, car on les rachètent à peine quelques tarsk (plus basse monnaie de Gor). Comme dans toute société et encore dans quelques pays, avoir un enfant Male est toujours mieux qu'avoir une fille, car une fille ne sera utile que pour être revendue à son "mariage", des années plus tard. Pour des paysans, elle peut aider en travaillant, mais ne sera plus une perte d'argent qu'un réel investissement. Mais j’en parlerai plus loin.
Les jeunes filles libres, de toutes castes et de tout milieux apprennent les bases du ménage et de la cuisine, car elles doivent plus tard être des épouses et des maîtresses de maison parfaite, et Gor est un monde assez dur pour qu'elles comprennent rapidement que même la plus riche des FL peut finir femme paysanne à la première erreur. Rien n'est acquis sur Gor. Plus curieux toutefois, mais plus tabou aussi : Les jeunes filles apprennent à se soumettre. Elles savent que cela un jour pourrait leurs sauver la vie, aussi savent elles - a regret -quoi faire pour cela. Toute ces choses sont appris ENTRES FEMMES et généralement, plus riche elles sont, plus les jeunes FL vivent dans un univers assez fermé, entre femmes, jusqu'à leur mariage, ce sont souvent les mères, les soeurs aînées et les tantes qui s'occupent de l'éducation. En quelques sorte, bien qu'en ayant souvent une enfance heureuse et protégé... elles ne restent pas des petites filles bien longtemps..

3. Le mariage Goréen : La libre compagnie

Ahhhh grande parenthèse, le "mariage".. et oui mesdemoiselles, pas de Ouin-ouin mièvre, les romans d'amour où la fille épouse celui qu'elle aime, c'est trés RARE sur Gor, après tout le mariage d'amour, est une invention moderne. Et oui. Je sais..
Les unions sur Gor sont avant tout d'intérêt, ayant fait déjà une note sur la libre compagnie, je vais éviter de répéter le tout, mais plutot de parler du mariage sur point de vue de la FL.
Il faut se rendre à l'idée que qui qu'elle soit, une FL n'est jamais libre de ses choix. Tant qu'elle à un membre de sa famille mâle qui vit encore, ou un "garant", un protecteur, c'est ce dernier qui décidera de tout pour elle. Trés souvent, les jeunes FL ne connaissent pas l'homme qu'elles vont épouser, c'est triste mais c'est ainsi. . Une FL peut trés bien ressentir ainsi à sa façon ce que ressent l'esclave vendue comme une bête sur un podium de vente d'esclave..
Au fond, ces dernières ne sont pas si différentes.. Généralement, dés qu'une jeune filles à ses menstrues, et que donc elle est fertile et prête à être fécondée (affreux hein?) elle est donc vendable. Les parents, par amour, garde parfois leurs enfants plus longtemps, mais c'est hélas bien rare.. et voir des mères de 14, 15 ans, n'est pas étonnant.

4. Le Devoir d'une épouse.

Une fois unie (- et n'oubliez pas qu'on risque de changer de compagnon chaque année, quoique quand même les couples duraient assez longtemps : tout le monde ne peut pas acheter une nouvelle femme chaque année..) La femme libre remplie enfin son rôle sur Gor. Il est trés différent par rapport à la caste qu'on à, et surtout à sa catégorie sociale.
Les gens ont tendances à croire que les esclaves font tout, rien n'est plus faux. Tout le monde n'a pas des esclaves, et les paysans les plus pauvres, font faire ce qu'il y a de plus ingrats à leurs épouses. Une femme libre pourra faire la bête poussant la charrue.. Dur oui, mais vrai. S'occuper des taches ménagère, tout en remplissant son devoir principal, la descendance.
Une femme marchande, quand à elle, aidera aussi son compagnon, tout en restant à sa place, il est vrai qu'une femme vendant ses poissons sur un marché, ne parlera pas comme une Haute dame de "noble" famille, mais leurs rôles restera le même. Travail et procréation.
Et c'est là que les choses deviennent sérieuse : Comme dans toute les sociétés, avoir un enfant male est plus important qu'une fille. Une femme stérile pourrait être répudiée sans honte, voir même, mise au collier par son époux si ce dernier à été "floué" en quelque sorte en l'épousant. Une femme qui ne donnera que des filles aurait du mouron à se faire. Pourquoi cela? Trés simple : Avoir une fille, c'est l'élever, dépenser de l'argent pour la faire grandir, chose qui ne devient rentable que lorsqu'on la marie -si on arrive à la marier. Une fois épouse, elle devient "l'esclave" de sa belle famille, la bru à qui on peut tout demander.. Suivant ce raisonnement, qu'apporte un garçon? La continuité du nom, l'héritier de la famille, le mâle qui aussi, à moins de chance de finir esclave.. Et surtout, qui apporte une bru à la famille, donc, une main d'oeuvre en plus.
La descendance passe même avant le travail : Pour les femmes médecins, elles portent deux bracelets à chacun de leurs poignets, mis vraisemblablement à la fin de leurs études. Chaque fois qu'elle aura un enfant qu'elle donnera donc à la caste verte (NE PAS OUBLIER QU'ON SUIT LA CASTE DU PERE..) Elle retire un des bracelets. Lorsqu'elle ne les à plus, elle peut devenir médecin, avant cela, elle est considérée plus comme une infirmière.

5. Les devoirs d’une mère.

Avoir des enfants donc est important : C'est la mère qui s'occupe de l'éducation des enfants, qui apprend à sa fille tout ce qu'elle doit savoir : le père ne s'occupe que trés peu de cela. L'éducation est tellement importante, que les esclaves, mêmes nourrices n'ont pas le droit de faire étudier les enfants, tant ce droit -l'un des rares- est réservés à la mère. La mère apprendra à sa fille les choses quelque peu tabou : elle la préviendra aussi que les rapports intimes avec sont époux risques d'être dur, d'autant plus que beaucoup d'hommes ne copulent avec leurs épouses libres uniquement pour faire des enfants. Les enfants sont tout pour la femme libres, et au vu du fait que les fausses couches sont tout de même fréquente.. Elle se doit d'avoir un nombre d'enfants assez conséquent, selon les demandes de son époux ou de sa famille, pour assurer le futur.
L'avortement est une donnée assez étrange, sur Gor. On peut supposer, puisqu'il y a trés trés longtemps (en chine par exemple) cela marchait déjà, que grâce à certaine plantes, les femmes libres peuvent perdre un foetus non désirée, trés tôt dans la grossesse néanmoins.. Mais elles risquent de mourir elle même dans l'expérience. N'étant pas sure de cela, je ne m'avancerai pas d'avantage pourtant.
Une femme libre prenant la racine de Sip (LE contraceptif de Gor, qui sous la forme liquide, s'apelle le vin d'esclave) sera une chose assez grave, a moins que son époux ne désire pas plus d'enfant. Une femme libre qui avorte risque néanmoins d'avoir de gros problème.. Si elle est découverte. On peut aussi imaginer que des médecins peu scrupuleux accepteront de donner des produits aux femmes libres, si ces dernières les payent grassement et achète leurs silences.

6. Les rapports à l'amour et au plaisir.
Le plaisir, malheureusement, n'est pas chose de Femmes libres... mais bien entendu, cela dépend des maris Smile Un homme n'ayant pas d'esclave, ou même un homme simple, peu trés bien se contenter de son épouse pour la bagatelle, d'autant que certaines FL apprennent avec le temps certains artifices pour contenter leur époux. L'amour est aussi une chose assez floue. Il est dit dans les livres parfois que seule une esclave peut apporter de l'amour à un homme libre, et parfois cela se contredit. Je n'aime pas trop suivre ce genre de chose, une fois de plus, je tente de rester logique. Il est évident que les femmes libres, dans leurs premières expériences (elles doivent absolument rester vierge jusqu'à leurs premier mariage!) ne seront pas des bêtes au lit, déjà elles ne pourraient pas, et ensuite, elles auraient peur que leurs époux les prennent pour des marie couche toi là.. Avec le temps, comme l'épouse libre aide et supporte son époux selon toute situation, de l'amour peu se créer, si l'amour n'était pas là dés le début, mais là encore je le répète, les mariages d'amour sont rare, car il s'agit avant tout de mariage d'intérêt ou d'alliance.... C'est à vous de voir. Restez logique, simplement.
Les goréens sont trés pudiques dans l'amour : Un goréen embrassera son esclave de plaisir sans problème en public, les marques d'affections entres libres, sont fait dans l'intimité, mais sont peut être aussi terriblement plus sincère, car rare aussi Smile


Dernière édition par gabiebeaumont le Jeu 14 Mai - 19:23, édité 2 fois
avatar
gabiebeaumont
Citoyen

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Marchand Jek Galicia
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  gabiebeaumont le Jeu 14 Mai - 19:21

suite...

7. Un pion sur l'échiquier - La vie des jeunes FL riches.

Les FL de haute caste ont un statut toutefois différents des FL trés pauvres et/ou de basses castes. Déjà car les filles plus riches reçoivent une éducation Intellectuelle (Il y a la fameuse Seconde connaissance, j'en parlerai une autre fois Smile et pas seulement s'occuper du déplumage du cul des vulos ou de comment broder correctement.. La richesse n'est pas uniquement pour les FL de haute caste, mais aussi les filles de riches familles marchandes. Des marchands sont souvent plus riches que des gens de Haute caste d'ailleurs. L'éducation intellectuelle est importante, car en apprenant à lire, à écrire, elle développera aussi sa manière de penser, or, un vieil adage non pas goréen mais qui s'accorde parfaitement à Gor, disait qu'il valait mieux qu'une fille n'étudie pas, car sinon, elle réfléchie et à plus tendance à se rebeller.. Si le travail de la FL riche sera déjà moins manuel, elle aura une autre importance. Elle géra une puissante maison marchande par exemple, sera une grande maîtresse de maison et devra organiser les banquets, gérer la maison. Une jeune fille est aussi hélas - et CE POINT EST IMPORTANT - un pion pour sa famille. Utiliser telle ou telle fille, afin de nouer des alliances, et ainsi gagner de l'importance, du galon et grimper les échelons grâces à ses filles, s'élever dans la société, qui est trés trés sectaire et rigide, à cause du système des castes. La femme n'a bien entendu rien à dire cela, hélas, et doit accepter sans se plaindre... et encore moins en ratant ce qu'on lui demande de faire. Certaines familles n'hésiterons pas à se débarrasser d'une FL qui aura causer trop de problème ou de honte sur leurs noms..

8. L'éducation spéciale : Les occupations et les loisirs.

La encore, tout est différents selon le milieu d'où l'ont vient. Les plus riches apprennent la poésie, la broderie, l'art de la conversation et surtout la danse. Les danses des FL sont trés spéciales, très lentes, trés gracieuse et aucune sensualité ne doit en dégager, uniquement de la "beauté" (c'est relatif) et de la douceur. C'est généralement lors des mariages ou des grand événements que les FL dansent, spectacle qui, si parfaitement synchronisé, peut être trés beau. Pour ma part, pour les femmes du Sud, j'ai toujours comparé cela au Kathak, une danse du Nord de L'inde où seul les pieds et des mouvements de mains forment la danse, sans aucun ou presque mouvement de hanches.. Il est fortement possible aussi que les plus riches (toujours elles) et comme dit plus haut, pour servir les intérêts de leurs familles, deviennent dame d'atours et de compagnie des Tatrix ou Ubara de leurs villes. Elles sont ainsi proches de la vie politique et peuvent encore plus servir de pion... Les FL profitent aussi des soirs de carnavals, car ce sont les seuls événements où elles peuvent se permettre de flirter, chose rare.. Les plus pauvres bien sur, n'auront pas beaucoup de temps pour s'amuser, mais les paysannes entres elles passent de bons moments, et oui, les FL déconnent aussi entre elles, et ont peut trés bien imaginer l'ambiance qui règne entre les paysannes lorsqu'elles sont seules Smile


9. LE RESPECT (important!!)

Voilà quelque chose que l'ont à tendance à mal jouer, ou à sur joué. L'homme libre, même étant le plus gros macho de Gor, devra avoir du respect pour la femme libre et encore plus si son rang est important. Et encore plus si ils partagent la même pierre de Foyer ! Il déplaira à un homme de devoir obéir à une femme qui est sa supérieure hierarchique pour la plupart du temps si il voit que cette dernière n'est pas compétente, mais il n'aura pas le choix. Si cette dernière l'est, il peut même avoir un certain respect pour elle, car il n'est pas aisé pour une femme d'avoir le cran de devenir une femme de pouvoir... Néanmoins, si la FL se loupe.. L’homme libre lui, ne la loupera pas. La moindre erreur peut lui faire perdre sa liberté, voir sa vie. Jouer avec les hommes est un jeu dangereux, mais qui peut valoir la peine. Néanmoins, dans bien des cas, la femme libre peut faire appel à un magistrat, bien qu'il ne faille pas oublier quelque chose. Si elle est mariée, ou que sa famille à le dessus sur elle, elle devra tout endurer, et pourra difficilement jouer de ses intérêts. Son époux peut même la battre et VOIR la fouetter s'il est terriblement mécontent.
Malgré cela, la femme libre à le droit de dire haut et fort ses opinions, bien qu'elle risque de le payer plus tard en privé par son époux ou sa famille. Même le plus Macho des hommes libres reconnaîtra aussi l'utilité des femmes libres.
N'oubliez pas, le respect marche dans les deux sens!.

10. Le regard des femmes libres par rapport aux esclaves, aux panthères et aux hors la loi/pirates.

Bien souvent, il y a de la jalousie, et hélas, trop souvent on ne joue que cela. Comme je l'ai dit tout en haut, la femme libre reste fière de son état et de sa situation, et elle agit différemment avec les autres femmes de Gor.
Avec les Esclaves : elles les jalousent parfois, car elles leurs volent l'attention de leurs époux (et donc, parfois de celui qu'elles aiment) mais elles savent aussi reconnaître qu'elles ont besoins des esclaves, car il y a des choses que ces dernières doivent faire à leurs places.. Il ne tiendra qu'a vous que de décider quoi faire par rapport à cela.
Par rapport aux panthères ou les femmes hors la lois.. Bon après, tout le monde n'accepte pas l'idée des femmes hors la loi hein, mais ce point de vue marche aussi pour les panthères : Les femmes libres les détestent. Je me rappelle d'un passage d'un des bouquins, que je n'ai pas sous la main hélas, où ils décrivent l'arrivée d'une panthère capturée, en ville. On l'insulte, on lui crache dessus et ce comportement est compréhensible. La vie des femmes libres est faite de sacrifices, vous avez pu comprendre combien elle est dure, aussi pour elles, qui ont le courage de supporter cela, les panthères et autres ont choisie la facilité, car elles n'ont pas su tenir la pression en somme. Je demande souvent aux gens, qu'est ce qui est plus courageux, selon vous, la femme qui accepte tout cela, arrive à tenir le coup et à s'occuper de son devoir sans ce plaindre, ou la femme qui se rebelle et combat, même si sa cause est sans espoir? Je vous laisse réfléchir à cela, mais pour moi, les deux se valent. Mais pour les femmes libres, ce sont les femmes qui ont "flancher" qui sont les faibles. Jouer le encore comme vous voulez, mais cela semble le plus logique. Une partie d'elle même les envie sûrement aussi, mais elles n'oseront jamais se l'avouer. Fierté de FL oblige 


11. Habillement, parfums et coiffures.

Vous devez prendre en compte que le vétement, pour la FL est son armure envers le regard des hommes.
Je ne partirai pas dans une description trés détaillées du nombre de voile de ci ou de cela, car sur SL, nous savons trés bien que on ne peut pas s'habiller exactement comme les bouquins.. Ne soyons pas si stricte. Mais il y a des codes comme partout. Le voile est une affaire, souvent de polémique, voile, pas voile? Cela dépend des sims, pour ma part, je compare la couche des tissues portés par la femme libre à son niveau social : Plus elle sera couverte, plus elle est importante : il n'est pas sérieux qu'une femme importante soit habillée en dévergondée.. J'apprécie l'idée du voile, personnellement, car il montre aussi le coté modeste de la femme libre, et aussi son coté peut être plus mère épouse, que maîtresse, plutôt réservé à l'intimité, ou tout bonnement, aux esclaves. Une paysanne s'habillera plus simplement cela va de soit. Essayez de faire en sorte que votre tenue va avec votre caste et milieu, éviter de porter des robes de princesse si vous êtes une pécore de base.. Soyez réaliste. Mais n'oublier pas : haute caste, ne veut pas dire riche forcement, certaines familles de haute caste sont pauvres comme job.
Pas de boucles d'oreilles ou de piercing : être percée est un signe d'esclavage, et une FL aux lobes percés risquerai de perdre le respect qu'il lui est du... Et une FL arborant carrément des piercing ou des boucles d'oreilles, recevrait le collier direct. Sauf bien entendue pour les femmes Tuchuk, qui portent un anneau à la narine. Oh et pas de tatouage non plus!
Les FL utilisent peu de produits de beautés en général, car beaucoup pense (pour les plus pauvres) que seul les esclaves en ont besoin, mais bien des femmes libres sont aussi coquette, Non pas tellement par envie d'être belle, mais pour se dire "je ne serai pas moche pour mon mari/ma famille" Il n'y a pas grand chose dont elles profitent, pas même de leurs propres beautés, qui peut être une vrai malédiction.. Mais il y a des parfums qu'elles utilisent aussi, comme le Flaminium par exemple. Les femmes libres cachent pour la plupart leurs cheveux, là encore pour se cacher du regard des hommes et ne pas attirer leurs attentions. Les esclaves ayant pour la plupart les cheveux détachés, ont peut considérer qu'une femme libre attachera surtout les siens, dans des chignons, par exemple. Mais c'est une pure hypothèse de ma part Smile
IMPORTANT : n'oubliez pas qu'une femme libre du Nord (Torvaldsland) ne s'habille pas comme une FL du Sud. La FL du Nord ne portera pas de voile et portera des robes plus pratiques, surtout à cause du froid... celle du Sud aura tendance à être plus recouverte.

12. Les FL et le combat (dague, poison, chasse)

Incarner une FL n'est pas incarner une combattante, c'est certains, néanmoins ces dernières apprennent à se débrouiller un minimum pour éviter de finir trop rapidement esclave - n'en faite pas des Super Women pour l'amour du ciel!!-.
La dague est la seule arme que les femmes libres peuvent utiliser, certainement qu'elles apprennent à s'en servir. Le comment qui et quand, je ne saurai répondre, sans doute encore cela fait il part de l'éducation, encore une de ces choses que les femmes apprennent entre elles.. Le poison est aussi l'arme des femmes. Les plus parano (quoique) mais un nombre importants, rangent des aiguilles empoisonnées dans leurs vêtements, afin que si on la déshabille de force, le bougre s'en morde les doigts.. Cela expliquerai pourquoi aussi elles marchent aussi lentement! Une des distractions aussi des femmes libres, c'est la chasse! Pour les plus riches sans doute aussi, mais en ces occasions, elles portent des tenues de cuir (toujours des robes toutefois!) bien moins longues, mais plus pratiques. C'est un "sport" reconnue même auprès des hommes libres. Il ne s'agit pas de chasse à arc, à poil dans la forêt, mais je pense qu'il s'agit plus d'une espèce de chasse à courre.. Peut être avec des sleen dressés? La encore, j'éviterai de trop m'avancer là dessus.

13. Le rappel des interdits (Important)
- Pas de boucles d'oreilles, piercing, tatouages. (sauf pour les femmes tuchuk et leur anneau à la narine donc)
- Les relations hors unions sont interdites, si découverte et jugée par un tribunal (magistrat donc) vous risquez de finir esclave.
- Une grossesse Hors union aussi, sera mal vue, si le père n'est pas connu...
- Un comportement trop séducteur, trop de flirt ou trop de minauderie, peut vous apporter un collier direct.
- Refuser les ordres de sa famille risque aussi de vous attirer des ennuies: vous êtes libre, mais l'esclave de votre famille.
- La stérilité : si vous n'êtes une bonne travailleuse en retour, vous pouvez être répudiée, et si vous n'apporter aucune utilité en tant que femme libre, le collier peut aussi être une menace.
- Fuir un mariage arrangé, si retrouvée ensuite par sa famille : collier collier.
- L'infidélité à son compagnon : collier.
- Accusation d'inceste, de trahison ou autre: ....on devine? Alllller... et oui, collier!
- Si un homme sauve votre vie : Il peut faire de vous son esclave, cela est tout à fait légal!



14. Indépendante, veuve et chef de famille.

Le père, ou le compagnon s'occupe des intérêts de la FL normalement, mais si cette dernière est orpheline, ou veuve, elle peut ainsi être à la tête de sa famille, et deviens chef de la famille. La FL, dans ce cas, sera libre de ses choix, car nul ne sera "au dessus" d'elle d'un point de vue légal, elle épousera qui elle veut, géra sa fortune comme elle veux, et investira son argent comme elle le souhaite. Bien des femmes libres peuvent essayer d'épouser des hommes trés trés vieux, et attendre qu'ils meurent, afin en plus de récolter la fortune de ces derniers. N'oublier pas : quand vous êtes unie, votre compagnon à son mot à dire sur votre argent. Ainsi c'est simple, restez seule. Des femmes libres peuvent devenir puissante, et grande Dame de puissante famille marchande. Un univers plus matriarcale, sans doute, mais une femme libre peut être aussi dure qu'un chef homme ne peut l'être, car elles connaissent peut être même un peu plus les risques, et la valeurs des choses...

15. FIN.

Voilà, cette note est finie. J’avoue que je craint les réactions quand les gens la liront (si ont la lit hein..) J'ai essayée, plus même qu'être simplement "BTB" comme on dit, de rester surtout logique. J'ai incarnée avec plaisir et depuis longtemps des femmes libres de toutes sortes et j'ai vu d’autres joueuses qui partagent cela avec moi, d'autre se louper directement et finir par jouer Hors la loi, sans chercher à regarder en profondeur ce role. J'ai toujours aimée les choses compliquées, j'avoue, si c'était trop simple ce ne serait pas si jouissif. Peut être que tout ce que j'ai dit n'est pas si correct que cela, mais une fois de plus, j'ai taché d'être logique surtout. Les FL sont toutes différentes. Ambitieuse, soumises, Immorale, morale, trés pieuse, ou curieuse, elles servent aux complots et aux choses de la vie de tout les jours, elles s'occupent de leurs familles et tentent de survivre un peu plus tout les jours. Gor ne pourrait pas tourner sans elles, bien qu'elles soit peu représentée dans le Jeu, j'entend par là Gor sur SL.. Ne voyez pas dans les femmes libres des idiotes en robes à crinolines qui bavardent en buvant du thé, essayer de voir au delà. Incarnez les, comprenez les, faites en des paysannes joyeuses, des politiciennes acharnées, des marchandes prospères, des traîtresses, des malheureuses, des naïves ou des courageuses. Faite en ce que vous voulez en fait, mais restez juste dans votre rôle, et essayer de comprendre qu'elles ne sont peut être pas si heureuse que ça, mais qu'elles ont le pouvoir pourtant de faire de grande choses....... et pas seulement boire du thé, en crinoline, comme certaines joueuses les représentes uniquement.

J'espère que mon travail vous aura été utile et vous donnera envie de jouer ce role.
Payne Sciarri
avatar
gabiebeaumont
Citoyen

Nombre de messages : 1907
Age : 40
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Marchand Jek Galicia
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Watanabe le Jeu 14 Mai - 19:35

sur tous le spoints abordés plus haut, je m'en remets à l'arbitrage des "savants" de Gor.

Par contre, il me semble que quelquesoit sa caste, une femme qui enlève spontanément son voile en publique reçoit automatiquement un collier en remplacement du dit voile.
avatar
Watanabe
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 516
Age : 41
Localisation : Région parisienne, France
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Caste: scribe disparu...
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Prithan le Jeu 14 Mai - 20:20

Watanabe a écrit:Par contre, il me semble que quelquesoit sa caste, une femme qui enlève spontanément son voile en publique reçoit automatiquement un collier en remplacement du dit voile.

Source ?
avatar
Prithan
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 422
Age : 43
Localisation : IDF
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Caste: Slavers
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  marieko le Jeu 14 Mai - 20:57

Prithan a écrit:
Watanabe a écrit:Par contre, il me semble que quelquesoit sa caste, une femme qui enlève spontanément son voile en publique reçoit automatiquement un collier en remplacement du dit voile.

Source ?

Source ? Qu'on fait comme ça depuis que Gor est Gor et que sinon, les prêtres-rois attrapent la jaunisse et qu'un pk avec la jaunisse c'est pas beau… Déjà, ma grand-mère (qui n'avait pas sa langue dans la poche) pratiquait comme ça… Alors bon, hein…

Je sais je flood… Scusez
avatar
marieko
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 1872
Age : 42
Localisation : quelque part en France
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Caste:
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Sita le Jeu 14 Mai - 21:14

Merci Hyppolite ! Can I haz your babies ? XD C'est aussi comme ça que je le vois.

Et je ne suis pas trop d'accord avec Watanbe mais plus avec Marieko. Pour moi une femme libre ne recevra pas le collier pour avoir été trop acerbe. En tout cas pas si elle est de haute caste.
Je vois la punition du collier pour des actes sexuellement explicite ou qui prête à confusion. Comme flirter ouvertement avec d'autres hommes libres, faire des clins d'oeil ou des sourires à outrance (d'ailleurs c'est quoi cette mode qu'ont les femmes libres à sourire, on ne voit pas votre bouche mesdames ! XD), ce genre de choses.
Par contre ce que tu dis à propos du voile est faux. Ca dépend des situations. D'ailleurs je me rappelle avoir lu un extrait qui disait que le port du voile dépendait des villes et aussi un autre dans lequel une femme libre se dévoilait devant Tarl. Si je ne retrouve je viendrais le poster ! Je vais regarder ça.

@ gabiebeaumont: Tu penses bien que ça fait belle lurette que je l'ai déjà lu celle ci. XD Ici ce qui m'intéresse se sont vos préférences et vos avis. (:

Edit: Je dis peut être une connerie à propos du voile si la quote a été tronquée et si par exemple la femme en question est la femme du personnage... et dans ce cas là, au temps pour moi. XD Je cherche toujours en tout cas.

Tuchuk women, unveiled, in their long leather dresses, long hair bound in braids, tended cooking pots hung on "tem-wood tripods over dung fires. These women were unscarred, but like the bosk themselves, each wore a nose ring. That of the animals is heavy and of gold, that of the women also of gold but tiny and fine, not unlike the wedding rings of my old world. Nomads of Gor, page 27
Aphris now turned to me. She gestured to the ladies at the tables, with their escorts. "Are the women of Turia not beautiful?" she asked.
"Indeed," I admitted, for there were none present who were not, in their own ways, beautiful.
She laughed, for some reason.
"In my city," I said, "free women would not permit themselves to be seen unveiled before strangers." Nomads of Gor, page 96
Maintenant faut que je retrouve la quote où une se dévoile.
avatar
Sita
Voyageur

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 10/03/2009

Feuille de personnage
Caste: Scribe Magistrate
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Prithan le Jeu 14 Mai - 21:35

Chez moi (mais oups pardon je suis BTB), une femme libre qui se dévoile peut avoir plusieurs réactions, mais l'asservissement (décrété par un Magistrat et pas le loustic du coin) ne s'appliquera qu'à des offenses graves, ou une indécence manifeste comme par exemple de dévoiler ses.....*ose à peine le dire*....jambes nues en public.

Ici la sanction pour une femme dévoilée, c'est d'être embarquée par la police saoudienne, voilée de force, et d'être ramenée à la maison sous les applaudissements du public :

"It must be understood, of course, to fully appreciate what was going on, that the public exposure of the features of a freewoman, particularly one of high caste, or with some pretense to position or status, is a socially serious matter in many Gorean localities. Indeed, in some cities an unveiled free woman is susceptible to being taken into custody by guardsmen, then to be veiled, by force if necessary, and publicly conducted back to her home. Indeed, in some cities she is marched back to her home stripped, except for the face veil which has been put on her. In these cases a crowd usually follows, to see to what home it is that she is to be returned. Repeated offenses in such a city usually result in the enslavement of the female. Such serious measures, of course, are seldom required to protect such familiar Gorean proprieties. Custom, by itself, normally suffices."
Players"

Ici une femme non voilée est traitée avec dégoût, et on n'accepte rien d'elle tant qu'elle n'est pas à genoux, tandis que les commères persiflent :

An unveiled woman, for example, may find other women turning away from her in a market, perhaps with expressions of disgust. Indeed, she may not even be waited upon, or dealt with, in a market by a free woman unless she first kneels. It would not be unusual for her, in a crowded place, to overhear remarks, perhaps whispers or sneers, of which she is the obvious object, such as "Shameless slut," "brazen baggage," "As immodest as a slave," "I wonder who her master is," and "Put a collar on her!" And if she should attempt to confront or challenge her assailants, she will merely find such remarks repeated articulately and clearly to her face."
Players
avatar
Prithan
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 422
Age : 43
Localisation : IDF
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Caste: Slavers
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  saphir le Ven 15 Mai - 9:12

Watanabe a écrit:sur tous le spoints abordés plus haut, je m'en remets à l'arbitrage des "savants" de Gor.

Par contre, il me semble que quelquesoit sa caste, une femme qui enlève spontanément son voile en publique reçoit automatiquement un collier en remplacement du dit voile.

non as vrai
dans le nord tu neverra aucune femme voilée ...
une femme venue du nord ne portera donc pas forcément de voirel, et reconnu comme telle ne sera pas forcément voilée
avatar
saphir
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 508
Age : 45
Localisation : Partout ou mes pas me portent
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Scribe
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Watanabe le Ven 15 Mai - 11:16

ma source?

je dénonce?

PAYNE SCIARRI^^ (pardon Paynou^^ je suis rien qu'une sale balance)
avatar
Watanabe
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 516
Age : 41
Localisation : Région parisienne, France
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Caste: scribe disparu...
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Nuage DeCuir le Dim 17 Mai - 14:13

J'ecris ce post plutot pour Sita et pour donner un exemple des femmes libres variés qui peuvent exister sur notre ile. Je joue une femme libre pirate. Deja pour certains BTB l'existence des femmes pirates est redoutable, pour moi, non. Selon ce que je comprends de M.Norman, on appelle "pirate" toutes les personnes qui vivent dans une cité pirate. Ils n'ont pas de pierre de foyer mais ce ne sont pas necessairement des hors la loi qui nient les coutumes, les castes, les lois et les codes de Gor. Deja cest une societe goreenne, ça vient donc de soi-meme d'avoir la meme vision des choses qu'on peut trouver dans n'importe quelle cité de Gor. Je joue donc mon personnage comme ça. Elle est pirate par definition mais elle ne fait pas de piratage sur les navires avec ses camarades hommes. Elle est marchande d'esclave. Et oui elle a une caste. A coté des traditions et les lois qui nous sommes imposées par la societe goreenne, elle respecte aussi les codes de sa caste et est sous la loi des marchands. Elle est d'une des tribues des peuples de chariot, une tuchuk, ayant son anneau a la narine comme toutes les femmes de son peuple, on l'a jamais vu porter un voile. Son anneau represente la meme chose. Pourtant j'ai droit souvent aux remarques comme */me regarde au visage non voilée de la femme * mais bon, que je porte un gros anneau de bosk sur mon nez ou que cest ecrit sur ma tete " Nuage the Tuchuk" pour certains hommes de notre belle ile ou pour des KKTD qui visitent, ça ne change rien. FL=voile. Pourtant j'ai de la chance aussi, je suis sur cette ile depuis des années donc ceux qui me voient souvent se sont habitués a mon anneau meme si Caithris n'est pas un terrain des peuples de chariot. Et je ne risque pas d'etre mis en collier, ni a etre mis devant un magistrat.. enfin j'espere. Sinon, comme avant ça sera le star wars des quotes encore, enfin bref...Donc voila, une femme libre pirate, slaver et tuchuk en meme temps, elle peut etre une jolie dame courtoise? Non. Elle est brutale, dure, intolerante, stricte mais pas cruelle, ni injuste. Au debut elle etait une gentille, mais les fautes font apprendre vite sur Gor, surtout si on tient a la liberté. Pour elle c'est une maniere de se preserver, une defense forcée chez elle par la société. Sinon faire de business avec des hommes, vivre avec les pirates mais se faire accepter par les citoyens comme une femme libre, etre responsable de dressage des combattants quand ils sont mis en collier chez elle... Elle doit etre TRES attentive, doit apparaitre sans cesse inbrisable et elle l'est devenue en quelque sorte, avec le temps , par l'experience repetitive d'une vie pas facile. Elle fait souvent des erreurs, des mauvaises decisions surtout, mais bon on dirait qu'elle n'a pas la luxure de se montrer hesitante.
avatar
Nuage DeCuir
Voyageur

Nombre de messages : 25
Age : 32
Date d'inscription : 17/03/2008

Feuille de personnage
Caste: Slaver
Localisation: Camp des Wolfsaber

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Lady Payne le Dim 17 Mai - 14:39

Baaaaaah oui Mais jsutement, une femme du torvaldsland et une femme tuchuk ne portera pas le voile! TA SOURCE T'A OUBLIEE WATAAAAAA!!!
avatar
Lady Payne
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 778
Age : 31
Localisation : Lakeside Amusement Park
Date d'inscription : 27/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Scribe Ambassadrice
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  psychee le Dim 17 Mai - 14:42

Je n'en connais bien loin pas assez sur le monde de Gor, mais les justifications et le BG rp de Nuage DeCuir ont pour moi quelque chose de très sensé et argumenté. J'ai apprécié réellement de lire cela!

psychee
Voyageur

Nombre de messages : 65
Age : 46
Date d'inscription : 12/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Satyne le Dim 17 Mai - 15:08

Lady Payne a écrit:Baaaaaah oui Mais jsutement, une femme du torvaldsland et une femme tuchuk ne portera pas le voile! TA SOURCE T'A OUBLIEE WATAAAAAA!!!

Sauf si elle vient dans le Sud de Gor où l'absence de voile est très mal vue. Surtout dans la mesure où elle est une "étrangère".
avatar
Satyne
Citoyen

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 29
Localisation : Au loin.
Date d'inscription : 28/01/2008

Feuille de personnage
Caste: Chimère
Localisation: Autre région de Gor

Voir le profil de l'utilisateur http://coeur-de-neige.erog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Hyppolite le Dim 17 Mai - 16:02

J'ajouterais que Nuage est un tout petit bout de femme d'un mètre cinquante les bras levé avec une bouille de fillette toute mignonne. Pour se faire respecter en tant que dresseuse et pour se faire respecter tout court, elle doit vraiment en faire des tonnes.


J'ajouterais que la vie d'une femme du peuple ne doit pas être aussi contraignante, en tout cas pas les mêmes contraintes, que celle d'une femme de haut rang. Il est plus facile de "tenir son rang" pour une simple paysanne.

Les femmes du petit peuple sont plus nécessaires que les potiches de haute caste entourées d'esclaves. Elles font la bouffe, le linge, le ménage, la couture, torchent le cul des gosses et quand le Léon est blessé ou malade, c'est la Gilberte qui prend la charrue, et qui le soigne comme elle peut vu que j'n'avons pas bien d'sous pour payer le sieur docteur.
Ces femmes sont certainement plus respectés et plus aimées de leur compagnon, lequel compagnon n'a certainement jamais vu une soie rouge de sa vie.
avatar
Hyppolite
Citoyen

Nombre de messages : 284
Age : 35
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Caste:
Localisation:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  psychee le Dim 17 Mai - 16:33

Hyppolite a écrit:J'ajouterais que Nuage est un tout petit bout de femme d'un mètre cinquante les bras levé avec une bouille de fillette toute mignonne. Pour se faire respecter en tant que dresseuse et pour se faire respecter tout court, elle doit vraiment en faire des tonnes.


J'ajouterais que la vie d'une femme du peuple ne doit pas être aussi contraignante, en tout cas pas les mêmes contraintes, que celle d'une femme de haut rang. Il est plus facile de "tenir son rang" pour une simple paysanne.

Les femmes du petit peuple sont plus nécessaires que les potiches de haute caste entourées d'esclaves. Elles font la bouffe, le linge, le ménage, la couture, torchent le cul des gosses et quand le Léon est blessé ou malade, c'est la Gilberte qui prend la charrue, et qui le soigne comme elle peut vu que j'n'avons pas bien d'sous pour payer le sieur docteur.
Ces femmes sont certainement plus respectés et plus aimées de leur compagnon, lequel compagnon n'a certainement jamais vu une soie rouge de sa vie.

C'est effectivement ainsi que cela fonctionne si on prend le parallèle des sociétés hautement inégalitaires dans les sociétés terriennes, sauf que ce modèle peut aussi souffrir du poids des codes et des lois -religieuses/étatiques- jusqu'à l'absurde: une femme veuve faisant la manche dans une rue, voilée de la tête aux pieds, parce que toute les femmes dans sa situation avant elle ont été lapidés en place publique pour avoir osé faire mine de travailler.

L'amour romantique et les couples par affection existaient chez le petit peuple en Chine, ou au Japon -où la place de la femme ne volait pas toujours bien haut -et de moins en moins haut au fur à mesure que l'on montant en échelle sociale, paradoxe, paradoxe. Par contre, la femme était totalement (et reste encore, erf) asservie à sa condition par la loi et les codes aussi absurde que soir la situation générée par ces codes, dans des sociétés comme certaines "théocraties" à courants islamistes intégristes.
Historiquement, le premier cas survit cependant bien mieux que le second. On ne brise pas le besoin de survie bien longtemps avant qu'il ne devienne révolte.

psychee
Voyageur

Nombre de messages : 65
Age : 46
Date d'inscription : 12/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Prithan le Dim 17 Mai - 18:08

Nuage DeCuir a écrit: Je joue une femme libre pirate. Deja pour certains BTB l'existence des femmes pirates est redoutable, pour moi, non. Selon ce que je comprends de M.Norman, on appelle "pirate" toutes les personnes qui vivent dans une cité pirate. Ils n'ont pas de pierre de foyer mais ce ne sont pas necessairement des hors la loi qui nient les coutumes, les castes, les lois et les codes de Gor.

Tarnsman a écrit:"...There were only three statuses conceivable to the Gorean mind outside of the caste system: slave, outlaw, and Priest-King. A man who refused to practice his livelihood or strove to alter status without the consent of the Council of High Castes was, by definition, an outlaw and subject to impalement."

Hors-la-loi = en-dehors de la loi des Cités. Les Cités de Gor étant archi xénophobes (je mets à part Tharna, qui est "hospitalière" pour la simple raison que quiconque y réside plus de dix heures ne peut plus jamais en ressortir...), un hors-la-loi est quelqu'un qui n'obéit à aucune des lois d'une municipalité, qui ne peut pas dire "je suis citoyen de...", ou "je suis membre de la Caste des Marchands" (seule caste "internationale", et respectée comme telle). Ce n'est pas une question d'avoir une pierre de foyer ou non : rien ne t'interdit de poser ta pierre de foyer familiale sur une île déserte, et de la défendre : tu n'obtiens pas pour autant le respect de la cité la plus proche ; idem, une Cité peut ne plus avoir de pierre de foyer (ce fut le cas de Port Kar pendant longtemps), sans pour autant que ses habitants soient considérés comme hors-la-loi.

N'étant pas soumis aux lois d'une cité, je ne vois pas comment les pirates pourraient avoir une Caste. Tu confonds appartenir à une Caste et avoir un métier...Ce n'est pas du tout la même chose : un capitaine pirate peut être Slaver (Samos de Port Kar), cela ne signifie pas pour autant qu'il appartient à la Caste des Marchands (dont les Slavers dépendent). Comment diable pourrait-on appartenir à une Caste et s'en prendre aux intérêts de ses membres, en attaquant ses navires, en capturant ses biens ?....

Les pirates qui écument Thassa ne sont pas des gens civilisés qui partent juste faire un petit tour en bateau de temps en temps, pour ramener du butin. Ce sont des marins sanguinaires, fléaux du commerce, rendant extrêmement dangereux les voyages. Les Cités les combattent tant bien que mal, les groupes les plus importants de pirates provoquent une peur véritable dans les populations. Ils mettent les petites villes (et non les Cités) sous tribut et les rançonnent, tout en s'en servant comme marché pour écouler leurs butins (exemple de Victoria). Ils ne vivent pas dans des "Cités pirates", mais dans des places-fortes (strongholds), se partageant les territoires à piller.

Elle est pirate par definition mais elle ne fait pas de piratage sur les navires avec ses camarades hommes. Elle est marchande d'esclave. Et oui elle a une caste. A coté des traditions et les lois qui nous sommes imposées par la societe goreenne, elle respecte aussi les codes de sa caste et est sous la loi des marchands. Elle est d'une des tribues des peuples de chariot, une tuchuk, ayant son anneau a la narine comme toutes les femmes de son peuple, on l'a jamais vu porter un voile.

Il y a très peu de femmes libres dans l'entourage des pirates. Les belles femmes sont asservies, les autres sont tuées. Les lois ne sont pas imposées par "la société goréenne", mais par les groupes capables de les faire appliquer : Cités pour les gens des cités ou assimilés (ports-francs, colonies), tribus, groupes de hors-la-loi et de pirates qui ont leurs propres règles. Nuage ne peut pas être sous la loi des marchands, c'est un contresens. Et si elle est originaire d'une tribu des peuples des chariots, elle n'en fait plus partie, et les coutumes internes des Tuchuks ne sont absolument pas respectées ailleurs : il n'y a pas de droit international sur Gor qui protégerait quelqu'un en fonction de son origine et de ses coutumes propres. Le mot goréen pour "étranger" est le même que pour "ennemi".

Son anneau represente la meme chose. Pourtant j'ai droit souvent aux remarques comme */me regarde au visage non voilée de la femme * mais bon, que je porte un gros anneau de bosk sur mon nez ou que cest ecrit sur ma tete " Nuage the Tuchuk" pour certains hommes de notre belle ile ou pour des KKTD qui visitent, ça ne change rien. FL=voile.

C'est la réaction totalement normale de Goréens vivant dans la culture municipale de Gor. Les personnages sont forcément choqués de voir une femme agir de la sorte ; les joueurs, eux, peuvent faire la différence, mais pas brider leur personnage en les faisant agir autrement que ce qu'ils sont.

Pourtant j'ai de la chance aussi, je suis sur cette ile depuis des années donc ceux qui me voient souvent se sont habitués a mon anneau meme si Caithris n'est pas un terrain des peuples de chariot. Et je ne risque pas d'etre mis en collier, ni a etre mis devant un magistrat.. enfin j'espere.

Un Magistrat pourrait te condamner à être asservie ou empalée comme étrangère à la Cité, si Caithris était une Cité. La seule véritable raison qui fait que ça n'arrivera pas, c'est que justement, Caithris n'est pas une Cité : elle est plutôt dans la catégorie des "petites villes" qui risqueraient gros à se mettre à dos les pirates de l'île. Une véritable Cité, au sens goréen du terme, c'est une ville capable de se défendre de tout, sauf de ses équivalents. Un raid ne démolira que la campagne environnante, au pire ses faubourgs, mais elle ne paiera pas de tribut à des pirates.


Dernière édition par Prithan le Dim 17 Mai - 23:57, édité 3 fois
avatar
Prithan
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 422
Age : 43
Localisation : IDF
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Caste: Slavers
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Hyppolite le Dim 17 Mai - 19:54

Alors, un gros paquet de questions destinées à ceux qui ont lu beaucoup de livres.


Y a t'il un endroit sur Gor en dehors de la tharna pré-Tarl Cabbot, où il fait meilleur être une femme qu'ailleurs? Quelque chose qui ressemble plus au machisme de nos grands parents qu'à celui des chinois antiques, ou la femme est infantilisée plutôt qu'asservie, et traitée avec une condescendance bienveillante plutôt qu'avec mépris et utilitarisme?

Apparemment le pire endroit pour être une femme, c'est port kar suivi de près par la tharna post-Tarl Cabbot. Voile ou pas voile, les peuples des chariots ne doivent pas être très loin derrière. Dans "les nomades" j'ai lu qu'il était question de femmes capricieuses, insolentes et agressives que l'on tolérait comme telles, mais je crois que c'était juste pour qu'elles aient plus de prix quand arrivera le moment de les mater, les hommes des chariots ayant une préférence pour les femmes qui resistent au début.
Hermina, la compagne d'Irate justifie son caractère très affirmé (pas insolent ou odieux, mais bien affirmé) par le fait que sa famille est originaire des pays du nord, et qu'elle a reçu l'éducation du Torvaldsland. Ca tient debout?

Enfin même si c'est pas le sujet, y a t'il des endroits sur gor où il fait meilleur ou encore moins bon être une esclave qu'ailleurs? Des endroits ou, je sais pas moi, la tradition, les usages courants, une loi ancestrale leur assurent une certaine indulgence et où la petite claque sur les fesses tombe plus souvent que le gros coup de fouet?
avatar
Hyppolite
Citoyen

Nombre de messages : 284
Age : 35
Date d'inscription : 09/02/2009

Feuille de personnage
Caste:
Localisation:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Watanabe le Lun 18 Mai - 12:39

Lady Payne a écrit:Baaaaaah oui Mais jsutement, une femme du torvaldsland et une femme tuchuk ne portera pas le voile! TA SOURCE T'A OUBLIEE WATAAAAAA!!!

je sais je sais. Mais là je parlais de Caithris. Et c'est toi qui m'a dit ça. Ca date d'il y a un moment.
avatar
Watanabe
Citoyen

Masculin Nombre de messages : 516
Age : 41
Localisation : Région parisienne, France
Date d'inscription : 07/02/2008

Feuille de personnage
Caste: scribe disparu...
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Sita le Lun 18 Mai - 13:33

@ Prithan: Un hors-la-loi ne garde donc pas sa caste ? Dans le banni de Gor que je suis en train de lire, Tarl revient sur Gor et constate que sa cité a disparu. Sa lance, son bouclier, ses armes, ne portent plus non plus le signe de Ko-ro-ba, son ancienne cité et donc il se dit aussitôt qu'il va être considéré sur Gor comme un hors-la-loi.
Cela dit, lui même considère toujours appartenir à la caste des guerriers, de même qu'il continue à observer son code et les gens qu'ils rencontrent le considèrent aussi comme tel, puisqu'ils l'appellent aussi "Guerrier" (ça ne les empêche pas non plus de le considérer aussi comme un hors la loi). Donc, la situation est-elle différente parce que dans le passé il a été citoyen d'une ville et parce que Nuage est pirate ? Ou alors parce que tarl Cabot, c'est Tarl cabot ? J'ai du mal à saisir la nuance entre les deux.

Sinon j'ai retrouvé la quote ! Dans laquelle la bonne femme se dévoile !

Le Banni de Gor, Page 60 & 61 a écrit:Elle ne s'était pas aperçu de ma présence, néanmoins elle ne sembla guère surprise. C'était un moment auquel elle s'attendait apparemment depuis bien des jours et voici qu'il était arrivé. Elle leva la tête et ses yeux, de beaux yeux gris ternis par le chagrin et peut être la faim, me regardèrent. Elle ne paraissait s'intéresser ni à moi ni à mon sort. Je compris que j'aurais pu être n'importe qui.
Nous restâmes face à face sans parler pendant un instant.
- Tal, Guerrier, dit-elle doucement, d'une voix indifférente.
Puis elle fit une chose incroyable pour une Goréenne. Sans un mot, elle enleva lentement le voile qui entourait son visage et le laissa tomber sur ses épaules. Elle se tenait devant moi, nu-visage comme on dit, et cela de son propre chef. Elle me regarda franchement, bien en face, pas effrontément mais sans peur. Ses cheveux étaient châtains et fins, les splendides yeux gris semblaient encore plus clairs et je vis que son visage était beau, même plus beau que je ne l'avais imaginé.
- Est-ce que je te plais ? demanda-t-elle ?
- Oui, dis-je, tu me plais beaucoup.
Je savais que c'était peut être la première fois qu'un homme contemplait son visage, excepté peut être un membre de sa famille si elle en avait une.
- Suis-je belle ? questionna-t-elle.
- Oui tu es belle.
Délibérément, des deux mains, elle fit glisser son vêtement à quelques centimètres au dessous de ses épaules, découvrant complètement son cou blanc. Il était nu et non pas encerclé par un des minces et gracieux colliers d'esclave de Gor. Elle était libre.
- Désires-tu que je m'agenouille pour recevoir le collier ? demanda-t-elle.
- Non, répliquai-je.
- Veux tu me voir entièrement ?
- Non.
- Je n'ai jamais encore été à quelqu'un, reprit-elle. Je ne sais pas comment agir et que faire, je sais seulement que je dois faire tout ce que tu désires.
- Tu étais libre avant, répondis-je, et tu es libres maintenant.

Donc oui, ce que j'avais lu était tronqué et sorti de son contexte. Dans le livre cette fille ère depuis six jours dans les plaines poursuivie par des guerriers de Tharna qui veulent l'asservir, elle n'a mangé que quelques baies et elle a l'air clairement à l'ouest. Un peu résignée à la servitude qui l'attend.
avatar
Sita
Voyageur

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 10/03/2009

Feuille de personnage
Caste: Scribe Magistrate
Localisation: Cité de Caithris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Femmes Libres: Désagréables et arrogantes ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum